Quelle « AURA » !

le 27/10/2016

aura-2

aura-4-patrice-lamarzelle-wC’est une incroyable session finale à l’obtention du MF1 qui s’est déroulée du 3 au 9 septembre, à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie). Placé sous la tutelle de la CTR Auvergne Rhône-Alpes (présidée par Anne-Solange Dessertine), orchestré par Patrice Lamarzelle (MF2, IR et BEES3 plongée) et hébergé par le centre de plongée Aquaventure, le stage final a accueilli 22 stagiaires MF1, 3 stagiaires MF2 et plus de 15 moniteurs du second degré.

aura-6

Un stage de plus me direz-vous ? Et de vous répondre « bien sûr que non ! » Premièrement, parce que plus de 40 plongeurs réunis au bord du lac Léman pour une formation et examen de moniteurs, ce n’est pas tous les jours. Deuxièmement, parce que vivre un stage animé par Patrice Lamarzelle est une magnifique aventure tant l’homme est professionnel, amical, prévenant, et en plus couronné d’une indéfectible modestie.

aura-3

Troisièmement, parce que l’implication de la CTR et de ses moniteurs, la qualité de la structure d’accueil représentée par Jean-Marc Bel, sans oublier les conditions optimales d’hébergement, de restauration et de travail pour les candidats doivent être plus que jamais soulignées.

aura-5

Enfin parce qu’au final, cette promotion a été un excellent cru avec le succès de 17 plongeurs, désormais MF1. Après le succès du championnat du monde de NAP à Annemasse, située à quelques coups de palmes de Thonon-les-Bains, la Haute-Savoie est décidément à l’honneur ! Bravo à tous. Toutes les photos sur le site du CODEP74 et compte Facebook de la CTR AURA.

Stéphan Jacquet (INRA & Longitude 181)

Témoignage

On demande rarement aux lauréats fraichement diplômés leur sentiment, leur ressenti, leur vécu. Armand JURCZIK, 34 ans, fait partie de ses aura-armandnouveaux moniteurs et son témoignage est vraiment intéressant.

« Après tant d’efforts, je suis tellement heureux. Cerise sur le gâteau, j’ai su que j’avais eu de très bonnes notes et que j’ai donc convaincu le jury, s’il le fallait, de mes qualités pédagogiques. Durant ce stage si prenant et éprouvant, cela était parfois très difficile au point de se demander si j’étais fait pour ça, si j’en étais réellement capable, et au fur et à mesure, les jours passant, on sent la progression nous envahir mais n’enlevant en rien le stress, qui malgré tout, est constructif. Je suis vraiment reconnaissant à tout le monde, et cette dernière semaine de stage final en immersion avant l’examen a été incroyablement riche. J’ai beaucoup appris, me suis rassuré et j’ai pleinement apprécié l’aide de tous les MF2 et instructeurs présents qui étaient là pour nous, toujours positifs, toujours avec les bons mots et les bonnes idées. Je me souviens me dire que si j’échouais, j’aurais déjà vécu quelque chose d’exceptionnel et tellement valorisant. Car je n’ai aucun doute que ce que j’ai appris ici me servira ailleurs, dans la vie de tous les jours. Aujourd’hui je suis conforté dans l’idée que cette étape est celle qui va m’amener vers le DE. »

Commentaires

  • stéphan jacquet dit :

    Merci à Subaqua d’avoir publié cet article. Salutations à toutes les personnes croisées lors de ce très bel événement.
    L’auteur

  • Didier Chavrier dit :

    Encore félicitation Patrice pour l’organisation de cette formidable session. Un grand bravo à la magnifique équipe réunie, et bien évidemment un grand merci à Stephan pour ce bel article !

    Au plaisir de vous recroiser au détour d’une plongée

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *