la plongée Seniors

le 26/04/2019 publié dans le N° 284 de Subaqua
Plongée séniors
Anne Riou
par Anne Riou

Les plongées à 55, 60, 70, 88… mètres ? Non, années ! C’est un fait, le nombre de seniors en plongée augmente. Qui sont-ils ? Quelles différences entre un vieux plongeur et un plongeur vieux ? Attention, le chiffre peut paraître cruel mais c’est la règle : est considéré comme senior tout plongeur de plus de 60 ans ! Certains disent même 55 ans… et le quatrième âge démarre à 80 ans. Il y a toute une génération de seniors qui arrive. Mathématiquement, les baby-boomers sont devenus des papy-boomers… Visibles car ils voyagent grâce à un pouvoir d’achat souvent important, leur nombre va continuer à croître jusqu’en 2030. Puis ils vont régresser en pourcentages et en nombre absolu. Une enquête sur un phénomène émergeant d’Anne Riou.

IMG_0832

Rappel du vieil adage : il n’est que de bons vieux plongeurs. Il y avait bien la célèbre Leni Riefenstahl qui plongeait à 98 ans aux Maldives, deux ans avant son décès. Et Albert Falco, le commandant de la Calypso, qui plongeait encore à plus de quatre-vingts ans ou encore Marcel Isy-Schwart, alerte plongeur nonagénaire pour ne citer que quelques plongeurs fameux. Quant à Micheline, notre doyenne française de presque 90 ans, elle pourrait être la plongeuse licenciée la plus âgée d’Europe, et notre mascotte.

À lire dans cette enquête les témoignages de Micheline, 89 ans, Johny qui a 76 ans est le moniteur en activité le plus âgé du Luxembourg, Jean 88 ans…, les conseils du médecin fédéral Alain Gérard…

Ceci est un extrait du Dossier paru dans le numéro 284 Abonnez-vous

Commentaires

Aucune commentaire actuellement

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *